Essai BMW 750iL

Arrivée à mi-carrière, la BMW Série 7 s »offre de petites retouches à travers une version restylée, sujet du test de ce jour.

BMW750

Pas beaucoup de changement à première vue

Avec cette nouvelle version, il ne faut pas s »attendre à beaucoup de changement de la part de BMW. Si la retouche la plus significative se situe au niveau des phares qui sont surmontés de LEDs, il faudra bien se concentrer pour remarquer que le cru 2012 affiche 8 mm de moins en hauteur.

Il en est de même pour les rappels de clignotants au niveau des rétroviseurs et de la barre de chrome sur le bouclier arrière. Même avec ces petites touches lui conférant plus d »agressivité, la BMW garde son élégance.

Pas beaucoup de changement non plus à l »intérieur,  BMW ayant repris la même planche de bord qui est toutefois légèrement orientée vers le conducteur. Recouverte de cuir, celle-ci va de paire avec l »habitacle qui met en avant des matériaux noble.

Le plus avec le cru 2012 c »est l »habitabilité  dont il fait preuve à l »arrière. Grâce à un empattement de 3.21 m, il offre un total confort aux passagers avec en prime de nombreux réglages électriques pour plus de commodité.

BMW intérieur

Des modifications très techniques

Le constructeur allemand a surtout profité de ce restylage pour présenter les améliorations qu »il a apportées à son V8 4.4 litres. Ainsi, la nouvelle version de la Série 7 a reçu  un nouveau système d »injection haute pression qui offre 10% de puissance en plus et 8.5% de plus en couple.

Le tout est épaulé par une excellente boite automatique à 8 rapports. Au final, on a 450 ch et 650 Nm entre 2 000 et 4 500 tr/mn. Concrètement, la BMW 750iL passe  de 0 à 100 km/h en seulement 4.8 s. Par ailleurs, on annonce également 25% de consommation en moins avec 8.6 l/ 100 km.

Par rapport à l’ancienne version

 

Si à cause de l »empattement plus long, la 750iL est moins agile que son aînée, BMW a su compenser avec un amortissement réussi. Forte de nouveaux amortisseurs, la voiture est un régal en matière de confort sur route.

bmw-750 moteur

En somme la nouvelle version de la Série 7 a des arguments à faire valoir. Elle n »a rien à envier à la concurrence Mercedes et Audi.

Add Comment