Essai Fiat Freemont 4×4 2.0 Multijet 170 ch

Née de l’alliance entre l’italien Fiat et l’américain Chrysler, la 4×4 Fiat Freemont navigue entre deux eaux, c’est-à-dire entre le segment des monospaces et celui des SUV.

fiat-freemont

Le Freemont se rapproche des SUV

En 2011 a vu le jour le premier produit de la collaboration entre Fiat et Chrysler, le Freemont. Ce modèle ayant l’apparence d’un Dodge Journey estampillé de la marque italienne s’est caractérisé par son apparence qui réunit les traits d’un monospaces et d’un SUV.

C’est donc pour donner un penchant plus crossover au Freemont que le couple italo-américain a décidé de sortir cette variante 4 roues motrices.

Pour toute la famille

Long de 4.88 m, ce véhicule est familial à souhait car il propose largement assez de place pour 7 personnes. De nombreuses configurations sont possibles à l’intérieur grâce à la banquette intermédiaire coulissante.

C’est d’ailleurs le principal attrait du Freemont 4×4 car il n’y a pas beaucoup à espérer côté puissance et conduite.

fiat_freemont

Les autres points

 

En effet, les 2 tonnes du véhicule se ressentent sur la route. Avec un comportement pataud, les sensations ne sont pas au rendez-vous et ce, même si des modifications ont été apportées aux trains roulants par rapport au Dodge avec notamment l’amélioration de la géométrie, le renforcement des ancrages de suspensions et l’amélioration de la précision de la direction.

fiat

Par ailleurs, si le moteur diesel 2.0 170 ch n’a pas trop de mal à déplacer toute cette masse, la transmission automatique n’est pas très réactive et semble plutôt adaptée au long voyage sur les routes américaines.

Pour rappel, outre ce bloc diesel, la Fiat Freemont 4×4 est également disponible en 3.6 V6 essence de 280 ch.

Add Comment