Permis de conduire : à passer dès 17 ans

Le permis de conduire est un sésame pour toute personne souhaitant accéder à la liberté d’aller où bon lui semble, et c’est particulièrement vrai pour les jeunes qui souhaitent l’obtenir rapidement. Depuis 1922, l’âge minimum pour pouvoir le passer était de 18 ans, hors depuis le 22 juillet, toute personne ayant opté pour la conduite accompagnée pourra désormais passer son permis à 17 ans. Mais ce changement n’est pas le seul instauré par le gouvernement. 

La réforme était attendue et elle a bien eu lieue, passer son permis à 17 ans est désormais possible mais sous certaines conditions. Depuis 1922 et le remplacement du certificat de capacité par le fameux petit bout de papier rose, l’âge minimum pour passer son permis était de 18ans, dorénavant abaissé à 17 ans.

Pour passer son permis de conduire plus tôt, il faudra souscrire à la conduite accompagnée, condition sine qua non. Ce changement permet, selon le ministre de l’intérieur Christophe Castaner, de réduire le coup du permis en diminuant le nombre de leçons.

Outre le changement de l’âge, deux autres arrêtés sont désormais en vigueur. Le premier concerne les simulateurs de conduites. Installés depuis quelques années dans les autos écoles, ils permettent un apprentissage en toute sécurité mais également une réduction de coûts pour les autos école puisqu’il n’y a pas d’engagement d’un véhicule ni d’assurance à payer. Cette formation auparavant fixée à 5 heures est passée à 10 heures sur les 20 heures de conduite obligatoires.

Le permis de conduire sur boite automatique se voit lui aussi quelque peu modifié. Le délai entre l’obtention de ce permis et la possibilité de le transformer en permis classique passe de 6 à 3 mois.

Le gouvernement reste cependant prudent face à ce changement, la tranche des 18-24 ans étant la plus touchée par la mortalité sur les routes, de nombreuses questions peuvent se poser quant à l’abaissement de l’âge de passage du permis.