Les meilleures Renaults Sportives

Ce mois-ci découvrez le classement des plus emblématiques voitures Renault Sport et revivez quelques-uns des plus grands moments du sport automobile français à travers des modèles exceptionnels qui ont marqués les esprits mais également la compétition automobile. De la Renault Maxi Turbo, grande dominatrice des épreuves de Rallye à la Clio Williams, intemporelle avec sa robe nacrée bleue et ses jantes or, redécouvrez ces modèles qui ont sût propulser le sport automobile français dans une autre dimension.

1/ Renault Clio Williams

1 Clio Williams

© artcurial

Digne héritière des R8 Gordini, R5 Alpine ou encore Super 5 GT Turbo, la Clio Williams s’inscrit dans la lignée des voitures sportives initiée par le constructeur français. Elle voit le jour en 1993 avec une série limitée à 5 000 exemplaires mais devant l’engouement des amateurs de petites voiture sportives, Renault pousse la production jusqu’à plus de 12 000 exemplaires. Reconnaissable entre toute grâce à sa couleur bleu sport nacré lui donnant de l’élégance et de la profondeur et à ses jantes speedline couleur or aux bords argentés accentuant les formes de la petite sportive, la Williams a tout d’une grande (slogan publicitaire à sa sortie).

2/Renault 17 Groupe 5

2 Renault 17 groupe 5

© Enyclautomobile

La Renault 17 Groupe 5 est le premier modèle de Renault à remporter une épreuve du Championnat du Monde des Rallyes avec comme équipage Jean-Luc Thérier et Christian Delferrier au Rallye Press on Regardless 1974. Devant reprendre le flambeau de la très grande carrière de la Renault Alpine A110, elle écume les Rallye automobiles de 1972 à 1975. Produite à 14 exemplaires, elle dispose d’un moteur à injection électronique développant 180 ch. Son poids passe de 950 kg (poids de la Renault 17 de série) à 820 kg grâce à l’intégration d’éléments en aluminium.

3/ Renault 5 Maxi Turbo

3 RENAULT MAXI 5 TURBO

© Renaultsport

La Renault 5 est une voiture qui a marqué très largement les années 80. Déclinée en de nombreux modèles sportifs comme la R5 Turbo ou la R5 Alpine Turbo, Renault met un point d’honneur à développer une petite sportive hors norme en augmentant la cylindrée du moteur pour produire la Renault 5 Maxi Turbo. Avec un moteur poussé à 350 ch et un poids de seulement 905 kg, le rapport poids/ puissance est tout simplement exceptionnel. Faisant un pied de nez aux quatre roues motrices dominant outrageusement les épreuves des Championnats de Rallye, la R5 Maxi Turbo s’impose comme la référence des deux roues motrices.

4/ Renault 8 Gordini

4 RENAULT 8 Gordini

Présentée au Salon de Paris en 1964, la R8 Gordini est la première compacte à proposer des performances sportives pour un prix raisonnable et pose ainsi les fondations de l’ADN de Renault Sport : une voiture de sport à prix abordable. Facilement reconnaissable grâce à ses optiques de phare rond et son habillage bleu avec des bandes blanches, la R8 Gordini fait l’unanimité et se forgera très vite un palmarès conséquent notamment avec le Pilote Jean Vinatier qui remporte le tour de Corse en 1964 ou encore Pierrot Orsini et Jean François Piot. Un monument automobile qui aura influencé les futures productions Renault.

5/ Renault Laguna BTCC

5 Renault Laguna BTCC

© Evo

Renault possède déjà une solide expérience en Formule 1 notamment grâce à sa collaboration avec Williams. En 1995, Renault décide d’améliorer sa Laguna pour devenir plus compétitif au sein du très prestigieux Championnat Britannique des Voitures de Tourismes (BTCC). Les modifications s’avèrent payantes et Renault soulève le trophée à la fin de la saison 95. La Laguna devient alors l’ogre du BTCC remportant au passage 38 victoires et 4 titres.

6/ Renault Spider

6 Renault Spider

© AutoScout24

La Renault Spider est présentée pour la première fois au Salon de l’Automobile de Genève de 1995. Renault fait alors sensation avec ce modèle atypique complètement différent des productions sportives passées. La voiture est fluide, agressive, sportive, elle développe 180 ch pour un poids de 950 kg. La Spider est produite à 1 726 exemplaires, dont 90 pour les compétitions. Une des particularités de la Spider est qu’elle est entièrement assemblée à la main. Les modèles de courses sont d’ailleurs produits dans l’usine de Dieppe où furent développés les célèbres modèles Alpine.

7/ Renault Megane R26.R

7 RENAULT MÉGANE R26.R

© Boitier Rouge

En 2007, la Mégane RS se voit décerner le prestigieux titre de « voiture de sport de l’année ». Renault souhaite pousser le développement de son bolide jusqu’à son paroxysme et la R26.R voit le jour avec un moteur développant 230 ch pour un poids de 1 230 kg. Le 23 juin 2008, la R26.R signe un coup d’éclat en s’octroyant le record du tour du Nürburgring en 8’17’’54, battant ainsi le précédent record de 19 secondes, dans la catégorie traction de série, une première pour Renault Sport.

9/ Renault Clio V6 Phase II

8 Renault Clio V6

© MotorLegend

La Clio V6 phase II est tout simplement un petit monstre de puissance de l’automobile française. Sa grande sœur présentée en 1998 avait déjà fait forte impression. En 2003 la phase II fait son apparition avec des performances encore plus exceptionnelles. Le V6 développe désormais 255 ch, notamment grâce à une intervention du constructeur Allemand Porsche. Malgré une légère prise de poids de 90 kg faisant passer le poids total de la voiture à 1 400 kg, la petite bombe avale le 0 à 100 km/h en 6,6 secondes et possède une vitesse de pointe de 237 km/h.