Citroen C4 picasso

Toujours aussi spacieuse, la citroen C4 a subi des changements  sur les plans  technologiques et esthétiques. Malgré le franc succès rencontré par la précédente version de la  c4 picasso en 2013, Citroen doit faire face aujourd’hui à une sévère concurrence, symbolisée par la dernière génération de la renault scenic. C’est pour cette raison que la marque aux chevrons a  initié une opération de rajeunissement de la silhouette de ses monospaces C4 Picasso.

c4-picasso-intext

Coté habitacle,  le tableau de bord  garde ses deux écrans superposés. Une des nouveautés marquantes de cette planche de bord réside  dans la possibilité de manipuler l’écran intérieur tactile comme celui d’un smartphone. Autre nouveauté, la présence dans le tableau de bord  du nouveau logiciel de navigation TomTom en trois dimensions.

 

c4-picasso-interieur

 

Dans le domaine de l’aide à la conduite, on note l’inclusion d’un système de reconnaissance des panneaux, un régulateur de vitesse ainsi qu’une fonction, très utile, de détection d’angle mort. Autre innovation très pratique au quotidien, un système d’ouverture du coffre initié   par un  simple balayage du pied sous le pare-chocs. Toujours concernant le coffre, ce dernier bénéficie  d’une amplitude de volume pouvant aller de 537 à 630 litres grâce à la fonction coulissante des sièges passager.

 

c4-picasso-coffre

 

Au niveau de la motorisation, le 3 cylindres turbo thp 130 couplé avec une boite auto 6 rapports s’avère très agréable d’utilisation. La puissance  du moteur trois-cylindres constitue une très bonne surprise  au regard des 1,2 litres de cylindrée du c4 picasso. On notera également le coté très  «vintage» du levier de commande de la boite de vitesse situé au volant, comme au bon vieux temps de la DS.

 

 

Au point de vue de la consommation, et ce sera là notre unique bémol,  on doit malheureusement relever  des  performances inférieures à celles annoncées officiellement par la firme aux chevrons : des  5,1 litres aux 100 km revendiqués par citroen, on passe en configuration de conduite à 8 litres aux 100 kilomètres.