Dossier : Films de voitures

Découvrez ou re-découvrez ces films cultes, dédiés entièrement à l’univers automobile et qui ont marqués l’histoire du cinéma. De Grand Prix à Rush, de Mad Max à Maccadam à deux voies, prenez le temps de regarder ces films de voitures hors du commun.

rush

RUSH

Sortie le 25 Septembre 2013 – Réalisateur : Ron Howard – Avec : Chris Hemsworth, Daniel Brühl, Olivia Wilde…

Rush est un fil retraçant une des luttes les plus passionnantes entre deux pilotes de Formule 1 que tout oppose : James Hunt et Nikki Lauda. Courant respectivement pour McLaren et Ferrari, les deux pilotes vont se livrer une lutte acharnée dans la conquête du titre de Champion du Monde de Formule 1. Ron Howard signe ici une de ses œuvres les plus abouties. Des scènes de courses extrêmement bien filmées, une justesse dans la reconstitution historique et surtout un développement des personnages particulièrement réussi. Là où les spectateurs de l’époque ne connaissaient ces deux champions qu’à travers leurs exploits sur la piste, on découvre dans ce film l’envers du décor. Ainsi on comprend qu’absolument tout oppose ces deux légendes. Leur seul point commun : l’envie de gagner. Rush dépeint ainsi un James Hunt charismatique et beau garçon, qui se laisse porter et profite de la vie. Mais son comportement va changer avec l’arrivée de Niki Lauda, un jeune autrichien méthodique, réservé, qui a une connaissance très approfondie de la mécanique et qui révolutionnera la façon de concevoir et de régler une voiture de Formule 1. Rush est un des meilleurs films de voitures.

 

gran-torino

GRAN TORINO

Sortie le 25 Février 2009 – Réalisateur : Clint Eastwood – Avec : Clint Eastwood, Bee Van, Ahney Her…

Dans Gran Torino, Clint Eastwood incarne Walt Kolowsky, un ancien soldat ayant combattu durant la guerre de Corée. Walt est un homme dur et amer. Tous ses voisins déménagent les uns après les autres et le quartier se retrouve peu à peu peuplé d’immigrants asiatique, latinos et afro-américains. Bourré de préjugés à l’égard des étrangers, Walt veut rester prêt à en découdre rapidement si besoin avec la « racaille » de son quartier, c’est pourquoi il ne se sépare jamais de son M1, qu’il garde tout le temps chargé. Un beau jour, Thao, un ado Hmong, sous l’influence d’un gang, tente de lui voler sa précieuse voiture : une Ford Torino. Walt va alors commencer à découvrir le vrai visage de ses voisins et se lier d’amitié avec le jeune Thao ainsi qu’avec sa sœur. Il va devenir bien malgré lui le héros du voisinage, en se dressant contre le gang qui terrorise le quartier.

Même si ce film n’est pas uniquement consacré à la fameuse Ford Torino, comme le laisse à penser le titre, elle est le déclencheur qui va permettre à Walt Kowalski d’atténuer son traumatisme et sa vision très restrictive des populations étrangères, typique de l’époque d’après guerre.

 

mad-max-fury-road

MAD MAX FURY ROAD

Sortie le 14 Mai 2015 – Réalisateur : Georges Miller – Avec : Tom Hardy, Charlize Teron, Zoë Kravitz…

Dans un monde dévasté suite à un holocauste nucléaire, Max Rockatansky arpente des paysages désertiques au volant de sa Ford Falcon XB 351, au milieu de clans cannibales, de gangs et de sectes. Un de ces clans, dirigé par « Immortan Joe », capture Max et l’enferme afin qu’il devienne un donneur de sang pour un jeune war boy du nom de Nux. Un beau jour, Furiosa, une des plus fidèles partisante d’Immortan Joe, s’enfuie avec un camion citerne rempli d’essence mais également en compagnie des femmes de ce dernier. Immortan Joe part à la poursuite de Furiosa avec toute son armée dont le jeune Nux, qui a attaché Max à l’avant de son véhicule. S’en suit alors une poursuite acharnée au beau milieu des terres désolées où Max devra s’allier à Furiosa pour venir à bout d’Immortan Joe.

Mad Max est une ode à la destruction. Les véhicules entièrement modifiés pour résister aux conditions climatiques extrêmes et suréquipés pour livrer combat sur les pistes poussiéreuses. Visuellement parlant, un film tout simplement jouissif.

 

jours_de_tonnerre

JOUR DE TONNERRE

Sortie le 24 Octobre 1990 – Réalisateur : Tony Scott – Avec : Tom Cruise, Nicole Kidman, Robert Duval, Randy Quaid…

Cole Trickle, jeune coureur automobile, décide de devenir pilote de Nascar et intègre l’écurie de Tim Daland pour y parvenir. Avec l’aide du légendaire Harry Hogge, directeur technique de l’écurie, Cole Trickle va commencer à gagner des courses et trouver son rival, Rowdy Burns. Lors de la course de Daytona 500, Cole et son concurrent, menants une lutte acharnée pour la victoire, se percutent et finissent tous les deux à l’hôpital. S’en suit alors une longue rééducation où Cole va faire la connaissance du docteur Claire Lewicki. Cole reviendra par la suite à la compétition, mais il devra faire face à son remplaçant qui a tout gagné en son absence et est devenu le pilote numéro 1.

Jour de Tonnerre est un très bon film sur l’univers du Nascar. Même si le film tourne davantage autour de Tom Cruise que des voitures, les scènes de courses sont très bien filmées et permettent une très bonne immersion, grâce aux caméras embarquées. Un film à voir pour les amoureux de Nascar.

 

bullit

BULLIT

Sortie le 17 Mai 1969 – Réalisateur : Peter Yales – Avec : Steve McQueen, Jacqueline Bisset, Don Gordon…

Le lieutenant de police Bullit est chargé par le politicien Walter Chalmers d’assurer la protection de Jhonny Ross, un gangster dont le témoignage est capital dans le procès dans lequel Walter Chalmers est impliqué. Malgré la protection de Bullit, Ross est grièvement blessé et décède. Bullit mène alors l’enquête. Au cours de son enquête, Bullit, au volant de sa Ford Mustang Fastback verte, sera pris en chasse par une Dodge Charger B noire. S’en suit alors une course poursuite entre les deux véhicules dans les rues de San Francisco.

Bullit possède toutes les qualités d’un bon film : une enquête complexe, de très belles voitures, un très bon jeu d’acteurs. Bref, un film à ne pas rater ! Bullit a connu un grand succès grâce notamment à la mythique course poursuite entre les deux véhicules dans les pentes abruptes de San Francisco.

 

macadam-a-deux-voies

MACADAM A DEUX VOIES

Sortie en 1971 – Réalisateur : Monte Hellman – Avec : James Taylor, Warren Oates, Laurie Bird

Deux garçons, alias « The Driver » et « The Mechanic », sillonnent la route 66 au volant de leur Chevrolet de 1955. Partant de Californie, ces deux coureurs automobiles gagnent leur vie en s’arrêtant dans de petites villes pour défier les habitants locaux dans des courses automobiles.Arrivés en Arizona ils prennent en stop une jeune auto-stoppeuse, « The Girl ». Au courant de leur voyage, ils croisent une Pontiac GTO Jaune. Son conducteur, alias « The GTO », leur propose un marché : le premier arrivé à Washington gagne la voiture de l’autre.

Maccadam à deux voies est une œuvre atypique. Le film est à la fois poétique et très rythmé par les courses de voitures clandestines. Les personnages sont très peu développés, mais on y retrouve une sensation de liberté et une passion rarement atteinte dans ce genre de film, surtout à cette époque. Un film à voir.

 

boulevard-de-la-mort

BOULEVARD DE LA MORT

Sortie le 6 Juin 2007 – Réalisateur : Quentin Tarantino – Avec : Kurt Russel, Rosarion Dawson, Zoé Bell

A Austin, deux jeunes filles faisant une virée dans un bar, sont épiées par Stuntman Mike, un ancien cascadeur psychopathe qui traque et tue les femmes à l’aide de son bolide, une Chevrolet Nova. A la sortie du bar, il accepte de raccompagner l’une d’elle. Au cours du trajet il lui explique que sa voiture permet de protéger de la mort, mais il précise qu’il faut en être le conducteur. Il écrase alors son pied sur le frein et la tête de la jeune femme vient heurter violemment son pare-brise. Un an plus tard, Stuntman Mike roule au volant d’une Dodge Charger dans le Tennessee et repère quatre jeunes femmes, qui deviendront ces futures victimes. A bord de leur Dodge Challenger, les jeunes femmes sont prises en chasse, cependant Stuntman Mike ne sait pas à qui il vient de se frotter

Boulevard de la mort est une ode au girl power. Les femmes prennent le pouvoir alors qu’au début du film c’est l’homme qui contrôle tout. Le film en deux parties. La première, faisant référence à l’univers des années 70, la seconde s’inscrivant bel et bien dans le présent. La course poursuite final est jouissive, mais tout autant le sort de Stuntman Mike.

 

le-mans

LE MANS

Sortie le 24 Septembre 1971 – Réalisateur : Lee H. Katzin – Avec : Steve McQuenn, Siegfried Rauch, Elga Andersen…

Le pilote automobile Michael Delaney se remet tout juste d’un grave accident de course s’étant produit un an auparavant. Cet évènement avait coûté la vie à Pierre Belgetti, un autre pilote de course. Michael revient sur le circuit des 24 heures du Mans, là où un an plus tôt il était victime d’un accident et décide de reprendre le volant à bord d’une Porsche 917, aux couleurs du pétrolier américain Gulf. Michael fait parti de l’un des deux favoris, avec l’allemand Eric Stahler, courant sur Ferrari 512 S, pour remporter cette course légendaire. Cette course se disputera sous les yeux de la femme de Pierre Belgetti.

Le Mans est un film atypique. Avec un scénario absent et certains passages ne bénéficiant d’aucun dialogue (notamment au début du film où pendant 30 minutes, seule la voix d’un haut parleur surpasse le bruit des moteurs), ce film surprend par sa réalisation. Les bruits des moteurs, une musique magnifique, des caméras embarquées extraordinaires, des accidents très réalistes, une passion automobile omniprésente, Le Mans est un vrai film pour passionné de voiture. Un des meilleurs films de voitures.

 

grand-prix

GRAND PRIX

Sortie 1966 – Réalisateur : John Frankenheimer – Avec : James Garner, Eva Maris Saint, Yve Montand…

En pleine saison de Formule 1, traversant les plus grands circuits internationaux, quatre pilotes vont se disputer le titre de Champion du Monde de Formule 1. Au premier Grand Prix de la saison, le pilote américain Pete Aron est mis à pied par son écurie suite à un accident dont il est responsable et au cours duquel le pilote Scott Stoddart a été grièvement blessé. Pete tombera dans les bras de la femme de Scott. Pendant ce temps, Jean-Pierre Sarti, double Champion du Monde, tentera de décrocher une 3ème couronne mondiale avant de se retirer des courses automobiles. Jean-Pierre Sarti s’éprend de la journaliste Louise Fredericksen.

A mi-chemin entre le film et le documentaire, Grand Prix est un film époustouflant sur de nombreux aspects. On y retrouve certes une histoire d’amour convenue et peu originale qui aura néanmoins un impact au cours du film, mais surtout des scènes de courses, des images, des prises de vues incroyables pour l’époque. Les caméras embarquées et les scènes d’accidents sont véritablement spectaculaires et n’ont rien perdu de leur impact même 50 ans plus tard.

__________________________________

Pour plus d’informations, retrouvez-nous sur les réseaux sociaux afin de découvrir toute notre actualité mais également nos futurs jeux concours et contenus additionnels.

youtubetwitterfacebook