Toyota Highlander 2015

Le niveau d’évolution et d’amélioration de ce nouveau Highlander lancé l’année dernière est impressionnant comparé à l’ancienne génération de cette voiture, et fait de ce modèle le choix numéro un parmi les automobiles actuellement disponibles (prenant la première place devant Hyundai Santa Fe XL). Et  au vu de l’offre de très haute qualité dans ce segment, c’est encore plus éloquent pour le constructeur nippon.

Des prix pour toutes les bourses

Encore disponible en version régulière ou hybride, le  Toyota Highlander propose  tout un ensemble de versions qui sauront satisfaire toutes les bourses. Les prix sont compris entre 31 975 $ pour  la version LE (34 295 $ pour LE à traction intégrale)  et 45 395 $  pour  la version XLE toute équipée. Les versions débutent quand à elles aux alentours de 44 000 $ pour  aller  jusqu’à 53 000 $.

Si le niveau d’équipement varie en fonction du prix de la version, il  faut noter que même la version de base comprend  un nombre impressionnant d’options avec la climatisation, le système audio à écran tactile et Bluetooth,la  caméra de recul, la banquette de troisième rangée divisée 60/40 à dossiers rabattables à plat et inclinables. De plus, l’excellente motorisation V6 avec transmission à six rapports est le seul groupe motopropulseur dans toute la gamme. Ainsi, même lorsqu’on se procure les versions plus abordables, on obtient un groupe motopropulseur fort compétent, suffisamment puissant et moderne. Ce n’est pas forcément le cas chez les concurrents…

Un intérieur réussi

L’habitacle du Highlander présente un design extremement bien réalisé, avec un aspect visuel attrayant et des compartiments de rangement  présents un peu partout à travers les trois rangées. La qualité des matériaux, de l’assemblage et de la présentation générale de l’habitacle est sans faille dans toutes les versions et démontre une fois de plus le savoir-faire de  la marque nippone. Aucun bruit de craquement ou éolien n’est présent dans cet environnement douillet et le silence de roulement est hors pair pour ce VUS conçu pour la masse. Une caractéristique intéressante est ce choix offert entre un modèle 7 places et un modèle 8 places. Ainsi, dans la version 7 places, deux sièges individuels sont installés à la rangée du centre au lieu d’y retrouver une banquette comme c’est souvent le cas chez les VUS. Le seul point qui n’est pas beaucoup mieux que les autres véhicules en compétition est au niveau du volume de chargement offert dans le coffre lorsque les trois rangées sont en place.

Bref, pour une fois chez Toyota, on semble s’être laissé aller plus que d’habitude. On dirait que les concepteurs ont reçu une plus grande marge de manœuvre et le résultat visuel final, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, est très réussit.