Essai comparatif : Honda CR-V et Toyota RAV4

Les constructeurs se livrent plus que jamais une rude concurrence sur le segment des SUV compacts. Pionnier dans le genre, le RAV4 du japonnais Toyota, qui entre dans sa quatrième génération, s »est fait pas mal bousculé notamment par l »allemand Volkswagen Tiguan. Relégué au rang de challenger, nous allons le comparer à un autre prétendant qui est le Honda CR-V.

Aperçu des modèles

Lorsqu »on parle de SUV compacte, difficile de ne pas mentionner l »emblématique Toyota RAV4. Lancé en 1994, ce petit tout-terrain de ville a apporté un vent de révolution avec sa ligne plus féminine et sa longueur de 3.69 m. Pratiquement 20 ans plus tard, et après trois générations, le géant japonais a apporté plusieurs modifications à sa voiture pour qu »elle entre dans le rang de ses concurrents qui au fil des années ont fini par imposer leurs normes. On parle là des Volkswagen Tiguan, Nissan Qashqai ou encore Mazda CX5. Désormais long de 4.57 m, le RAV4 quatrième du nom se veut plus dynamique malgré une poupe plus massive. Autre nouveauté, Toyota a abandonné la porte battante à l »arrière pour laisser la place à un hayon classique. Exit du même coup la roue de secours accrochée sur le coffre.

Tout comme le RAV4, le Honda Compact Recreational Vehicle vient d »entrer dans sa quatrième génération. Il a vu le jour en 1995 soit un an après son illustre concurrent. Ayant également vu l »évolution du segment, le CR-V nous est revenu à l »automne 2012 avec un modèle aux lignes fluides et modernes. Contrairement à Toyota, Honda a abandonné la porte battante à l »arrière dès la troisième génération.

A l »intérieur

Forts d »un gabarit imposant, tous deux longs de 4.57 m, les deux SUV nippons ne sont pas avares question espace, notamment celui alloué aux jambes. Agréablement plus larges, ils offrent aussi plus de confort au 5ème passager même si le RAV4 s »en sort un tout petit peu mieux que son concurrent sur ce point.

Côté volume de chargement, le CR-V propose 589 litres contre 547 pour le SUV de Toyota en configuration 5 places grâce à un meilleur seuil d »accès. Néanmoins,avec la banquette rabattue, le RAV4 passe à 1 746 litres contre 1 669 grâce cette fois à un fond bien plat.

En ce qui concerne la finition, le CR-V s »en sort mieux que le RAV4, un peu austère avec la part belle aux plastiques durs. On appréciera donc le côté plus épuré du SUV de Honda avec des formes arrondies un peu partout. De plus, les matériaux semblent plus nobles que chez le voisin.

Sur la route

Pour les besoins du test, nous avons opté pour les versions diesel embarquant une boite automatique. Ainsi, la comparaison se fera entre un RAV4 équipé d »un 2.2 l D-4D de 150 chevaux et de 340 Nm de couple et un CR-V équipé d »un 2.2 l I-DTEC de même équidés mais avec un couple de 350 Nm.

Si le 4×4 de Honda est plus performant et moins gourmand que son concurrent, le RAV4 se distingue par un comportement routier plus dynamique.

Add Comment