Un modèle de série pour le concept XL1 de Volkswagen

Le concept XL1 va finalement passer le cap de la production en série. Le modèle qui sera commercialisé va être présenté au Salon Genève.

XL1

Un concentré d’ingéniosité

La XL1, c’est avant tout l’histoire d’un projet qui a débuté en 2002 avec un concept-car répondant au nom de « 1-Liter » et qui est équipé d’un mono-cylindre de 0.3 litre pour une consommation de 0.99 l/100 km. En 2009, Volkswagen propose le concept « L1 » muni d’un moteur hybride Diesel bi-cylindres de 0.8 litre affichant une consommation de 1.38 l/100 km. La XL1 a été présentée sous forme de concept en 2011 avant cette version définitive qui fera ses débuts au Salon de Genève.

XL1

Annoncée par le constructeur allemand comme la voiture de série la plus économe en carburant au monde, la XL1 affiche une consommation de 0.9 l/100 km pour des rejets de C02 de 21 g/km. Pour arriver à passer au-dessous de cette barre du 1 l/ 100 km, Volkswagen s’est appuyé sur un moteur hybride rechargeable composé d’un bloc thermique bi-cylindres Diesel de 0.8 litre développant 48 chevaux et d’un bloc électrique de 20 Kw alimenté par une batterie lithium-ion de 5 kWh. Le tout est couplé à une boîte à double embrayage e-DSG à 7 vitesses.

XL1

Ce n’est pas tout. Le constructeur n’a rien laissé au hasard pour grignoter quelques millilitres. Tout d’abord la forme. Pour un aérodynamisme parfait, la voiture prend la silhouette d’une goutte d’eau avec un soubassement complètement lisse et des roues arrière carénées. Poussant l’idée à l’extrême, les ingénieurs de Volkswagen ont remplacé les rétroviseurs par de petites caméras. Le résultat est éloquent car la XL1 affiche un coefficient de trainée (Cx) de 0.189, cette valeur étant en moyenne de 0.30 chez une voiture classique.

Léger

Côté dimension, cette biplace mesure 3.89 m de long, 1.67 m de large pour 1.15 m de haut. Par ailleurs, la voiture ne pèse en tout et pour tout que 795 kg. Ce régime draconien est obtenu par l’utilisation de matériau extrêmement léger. Ainsi, l’architecture est faite de carbone tandis que la carrosserie est fabriquée en plastique renforcé par de la fibre de carbone. De l’aluminium est utilisé pour les structures de renforcement ainsi que  les éléments de suspension et de direction. Volkswagen a également opté pour du magnésium concernant  les roues et du carbone/céramique pour les disques de freins. Les sièges baquets sont en carbone tandis que les vitres latérales sont en polycarbonate. Enfin le réservoir est limité à 10 litres.

XL1

Pour ce qui est des performances, la XL1 passe de 0 à 100 km/h en 12.7 secondes pour une vitesse de pointe de 160 km/h. Son autonomie totale est de 550 km dont 50 km en tout électrique.

Une chose est sure, si la XL1 est économe côté carburant, elle le sera moins côté prix. Assemblée à la main dans l’usine d’Osnabrück, elle requiert trois semaines de travail. Dans un premier temps, Volkswagen va en proposer 50.

Add Comment