Opel Adam : une citadine vraiment très sympa

L’Opel Adam arrive sur le marché et devrait ravir les jeunes et les moins jeunes. Personnalisable quasi à l’envie, l’Adam est avant tout une sympathique citadine mais certainement pas une familiale ni une routière. Branchée, elle ne peut laisser indifférent malgré des lignes dans l’air du temps, guère plus.

 L’Opel Adam, qui reprend tout simplement les nom et prénom du créateur de la marque allemande, est un petit véhicule urbain et périurbain à l’allure plutôt sympathique. D’une longueur de 3,70 mètres, il se faufile facilement en ville. Si la conduite est classique et agréable, malgré quelques raideurs teutoniques suivant l’équipement, c’est avant tout une citadine dont on ne doit pas attendre, du moins pour le moment, ni un esprit sportif, ni une capacité à avaler les kilomètres. Car le concept de cette Opel Adam est avant tout la voiture plaisir. Si les jeunes, notamment la gente féminine, en seront certainement très friands, les plus anciens y trouveront aussi leur compte, amateurs de l’époque disco comme baba cool retraités.

Personnalisable

En effet, l’un des atouts de l’Opel Adam est sa capacité à être personnalisée quasiment à l’envie. Par exemple, pour la carrosserie, 12 couleurs de base sont disponibles. Cependant, en jouant sur les associations, on dispose en fait de 27 possibilités d’habillage. Il faut savoir que l’on peut aussi obtenir encore des couleurs différentes pour le pavillon ou les coques des rétroviseurs. Des packs sont également disponibles pour donner une touche « tunning » au véhicule. On peut aussi choisir une couleur pour la calandre, un toit vitré ou un modèle de jante du 15 au 18 pouces (13 variantes sont disponibles). Ainsi, déjà uniquement sur l’aspect extérieur, l’Adam peut être différenciée au premier coup d’œil.

Se faire plaisir

Mais ce n’est pas tout, car l’intérieur est aussi personnalisable à l’envie. En effet, la marque propose plusieurs ciels de toit, dont un avec des leds pour recréer une sorte de voûte étoilée. Plusieurs modèles de pédales sont proposés et on peut aussi choisir un volant suivant son goût. De même, l’acheteur peut opter pour différents habillages de sièges et même s’amuser avec un choix d’habillages intérieurs. Des options telles que le contrôle de pression des pneumatiques ou un système accueillant Iphone et Ipad sont au catalogue. Côté motorisation, il est possible d’opter pour un 1,2 l de 70 ch, un 1,4 l de 87 avec Start/Stop ou un 1,4 l de 100 ch. Avec tout ça, il est vraiment possible de se faire plaisir et de se « construire » son véhicule, totalement différent de celui du voisin.

Véhicule égoïste

Si l’Adam est sympathique, c’est aussi un véhicule pour égoïste ou jeune couple, car sur le plan place intérieur, c’est bien pour deux et guère plus. À l’avant, pas de problème pour voyager à bord du véhicule, mais à l’arrière c’est autre chose. Si des enfants en bas âge pourront prendre place, les adultes seront à la peine, même sur un court trajet. De même, le coffre est une grosse boite à gant avec ses 170 litres. Juste de quoi ramener les courses et transporter deux valisettes. De toute manière, ce n’est pas ce qu’on lui demande. C’est avant tout une voiture de ville, pratique, sympathique, rigolote. Une voiture « à vivre » pour reprendre ce verbiage moderne.

 

Côté prix, il faut savoir qu’il existe trois versions de départ : le modèle de base, version Jam,  est tarifé à partir de 13 390€, le modèle Glam démarre à 14 540€ et la Slam à 15 600€. Bien entendu, le prix grimpe suivant les différentes options que l’on choisira. A noter qu’un modèle cabriolet qui devrait faire son petit effet sur le marché devrait être présenté prochainement. Il ne reste plus qu’à attendre une version sportive, proposée par Opel ou un préparateur indépendant, pour compléter le catalogue.

Add Comment