Mercedes Classe A : la nouvelle séductrice

La nouvelle Classe A de Mercedes a de quoi en séduire plus d’un, même si elle n’a plus rien à voir avec la version précédente et si les prix affichés ne sont pas accessibles à toutes les bourses. Reste néanmoins que c’est une Mercedes et…. la qualité allemande a un prix !

Lancée il y a une quinzaine d’années, la Classe A de Mercedes change radicalement de look et de conception. En effet, les amateurs du petit monospace germanique vont être déroutés car la version 2012 commercialisée depuis début septembre ne ressemble en rien à la précédente.

Plus basse, plus longue, elle s’architecture autour d’une plateforme de Classe B. Il s‘agit en fait d’une nouvelle berline compacte 5 portes venant chasser sur les terres des « premiums » Audi A3, BMW série 1, Honda Civic, Lancia Delta ou Volvo C30, mais aussi des Peugeot 308, Citroën C4, Renault Mégane ou Volkswagen 6, par exemple.

 

 

Côté carrosserie, la nouvelle Classe A a de quoi séduire. On peut dire qu’elle a une jolie robe avec un design avenant et de belles lignes dont certaines ne sont pas sans rappeler d’autres modèles de la marque outre-rhinoise. Elle attire vraiment le regard du passant, ne cache pas ses origines germaniques avec sa calandre affichant ostensiblement le logo de la marque. Seul le volume du coffre est un peu décevant, mais en cas de charge importante, la banquette arrière est rabattable.

 

La montée à bord de cette nouvelle Classe A est plutôt agréable. La finition est à l’image de la marque, les matériaux de bonne qualité et le confort habituel pour ce genre de véhicule, même si ici l’insonorisation est plus que satisfaisante. Ce qui déroute simplement, c’est que l’imaginaire nous surprend en constatant que nous sommes assis bien bas par rapport à nos habitudes en Classe A. Cette petite surprise passée, la voiture se révèle agréable à conduire sur autoroutes, routes et en ville.

 

La Mercedes Classe A sera disponible à terme en 5 motorisations, soit 4 cylindres essence turbos de 122 à 211 cv et deux diesels turbos de 109 (origine Renault) à 136 cv. L’acheteur pourra choisir parmi 5 finitions (Intuition, Inspiration, Sensation, Fascination et Version Sport) pour des prix catalogue variant de 24 900 € à 45 200 €. Et oui, la Classe se paie !

Add Comment